Happe-chair

À propos

Avec pour toile de fond la lumière rouge et démoniaque du laminoir, Lemonnier raconte parallèlement la dépravation progressive de Clarinette Huriaux et l'irrépressible montée de la violence sociale. Dans cet univers scellé par le mythe éternel du Feu, la femme découvre " la joie cruelle de sa perversité toute-puissante ", tandis que lentement gronde la révolte ouvrière à laquelle la grève apportera une éclosion brutale. Né et mort à Bruxelles, Camille Lemonnier a aussi vécu à Paris. Il consacra sa vie à la littérature et à l'art (L'École belge de peinture) et publia plus de cinquante volumes d'une grande variété. "Maréchal des Lettres belges", il se vit toutefois intenter, à Bruxelles et à Paris, trois procès en tant que "pornographe". Après la publication d'Un mâle, il devint le chef de fil du naturalisme en Belgique. Camille Lemonnier (1944-1913) est un écrivain bruxellois qui est considéré par beaucoup comme le chef de file d'un « naturalisme à la belge ». Avec la publication d'ouvrages comme Un mâle (1981), relation sulfureuse entre une fermière et un braconnier, il se rapproche de la veine réaliste par le choix de sujet touchant au monde rural et un traitement sans concession de la réalité. Des ouvrages plus politiques viendront compléter son oeuvre comme Happe-Chair (1886) ou La Fin des bourgeois (1892).

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782875684400

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    366 Pages

  • Poids

    5 877 Ko

Camille Lemonnier

Camille Lemonnier, né à Ixelles le 24 mars 1844, et mort dans sa ville natale le 13 juin 1913, est un écrivain belge particulièrement fécond. Ce Brabançon était le fils d'un avocat wallon et d'une Flamande. On a souvent surnommé Lemonnier le « Zola belge », bien qu'il ait affirmé que cette étiquette ne lui convenait pas. Il fut un des artisans de la renaissance littéraire belge du XIXe siècle. La francophonie ne lui accorde pas la place qui lui revient, et il est notamment trop peu connu en France. Ceux qui découvrent son ½uvre ne comprennent pas pourquoi elle n'est pas mieux reconnue.

empty